top of page
Search

L’approche multicouche pour briser la chaîne de transmission des infections:

Updated: Aug 15, 2023

le concept au cœur de la désinfection !


Par Nathalie Thibault - Microbiologiste agréée, formatrice et auditrice agréée - Directrice de l’Académie ValkarTech


J’écoute régulièrement des webinaires portant sur différents sujets en lien avec mon expertise en hygiène et salubrité et je prends des notes. Alors, pourquoi ne pas vous partager ce que j’ai retenu de mon dernier webinaire et faire en sorte que le monde soit plus propre? Excellente idée! Évidement ceci n’est pas une retranscription intégrale du contenu mais plutôt un résumé des sujets traités et de mes impressions du dernier webinaire auquel j’ai assisté, portant sur le thème de la désinfection, présenté par ISSA et PDI Healthcare.


Le concept au cœur du sujet reposait sur une intervention à plusieurs niveaux pour rompre la chaîne de transmission dans les établissements. Le webinaire prenait forme d’une conversation animée et d’un échange de questions entre quatre experts en désinfection, avec une emphase évidemment dans les milieux de soins.


La première chose qui a attiré mon attention est une des réponses à la question : « Pourquoi la désinfection est-elle importante? »


Bien entendu, il y a eu plein de bonnes réponses : le coût pour garder les patients infectés à l’hôpital plus longtemps, les risques de transmettre des infections aux visiteurs, aux employés, etc.


Mais, je me suis particulièrement réjouis d’entendre une des panelistes soulever ce qui est à mon avis l’élément le plus important de la désinfection : les germes survivent et peuvent se multiplier pendant des mois, voire des années sur les surfaces! S’il y a des surfaces que vous ne nettoyez pas régulièrement, les germes y restent vivants et actifs longtemps! C’est une notion que je répète sans cesse dans mes formations et qui doit être inculquée à tous les préposés à l’entretien sanitaire, quel que soit l’environnement (bureaux, écoles, centres commerciaux, …).


Une des invités a mentionné que dans son milieu de travail, ils présentaient une charte du temps de survie des germes sur les surfaces aux préposés à l’entretien sanitaire au début de leur formation et cette charte s’avérait très efficace pour les sensibiliser à l’importance de leur travail.


Anecdote intéressante : J’ai appris que les Égyptiens utilisaient du vin et du vinaigre pour désinfecter. L’importance de la désinfection ne date donc pas d’hier (ni de la COVID-19)!


Plusieurs conseils judicieux (et plus contemporains!) se sont succédé. Certains peuvent vous sembler des conseils évidents mais malgré leur simplicité, ils sont rarement suivis à la lettre!


Voici un petit rappel pour gagner en efficacité:

  • Soyez attentifs à la compatibilité entre la désinfection et vos surfaces. Le choix des matériaux, au moment de la conception ou de la rénovation de vos espaces, doit se faire en considérant la facilité de nettoyage et de désinfection.

  • Ne négligez pas l’entretien et la réparation. Des surfaces brisées, craquées, égratignées, usées, sont des endroits très difficiles à désinfecter et les germes y prolifèrent aisément.

  • N’oubliez pas le facteur humain : si ce n’est pas facile ou accessible, ce sera pas fait.

  • Respectez les directives d’utilisation inscrites sur les étiquettes et de lire les fiches de données de sécurité des produits.

  • Il faut par conséquent s’assurer d’avoir les bonnes étiquettes et identifier TOUTES les bouteilles de produits nettoyant/désinfectant.

  • Les réglementations sont différentes pour chaque pays, donc surveillez bien ce que votre gouvernement propose.

Ensuite, ils ont parlé du cœur du titre du webinaire, une approche par couche pour briser la chaîne de transmission des infections.


Rappelons-nous que la chaîne de transmission des infections, à laquelle on fait souvent référence lorsque l’on aborde la désinfection, comprends plusieurs étapes et plusieurs facteurs. Bref, que la prévention des infections est COMPLEXE. Vous devez combattre les germes par couche et prendre des approches multiples pour limiter au maximum les risques, comme:

  • Mettre en place un solide programme de désinfection des lieux;

  • Prendre plusieurs approches, utiliser plusieurs produits;

  • Avoir une politique et des procédures écrites, claires et connues. Réduire le nombre d’étapes pour réduire le nombre d’erreurs;

  • Donner une formation initiale mais aussi encourager les formations continues;

  • Avoir des rencontres fréquentes pour susciter les échanges et les discussions;

  • Il faut que les préposés se sentent en confiance et fiers du travail qu’ils font.


Académie ValkarTech - formation désinfection
La chaîne de transmission des infections

La formation est un des moyens pour y arriver. Il faut que ce soit accessible et facile. Si les employés comprennent pourquoi ils font ce qu’ils font, c’est toujours mieux. Pourquoi? Les préposés sont aussi des clients ou des patients!


Je vous avoue que j’en aurais pris beaucoup plus à cette étape puisque c’était le cœur du titre du webinaire. En guise de conclusion, la section Questions/Réponses du webinaire.

Que nous réserve le futur ?

L’automatisation de la désinfection avec les robots désinfectants aux UVC qui représentent « une autre couche » dans la stratégie de la désinfection.

L’innovation est notre allié!

Restez connectés sur les nouveautés des fournisseurs. Demandez régulièrement à votre fournisseur de produits ce qu’il a de nouveau à vous suggérer.

Microfibre vs lingettes jetables pour la désinfection des équipements? Une paneliste affirme préférer les lingettes jetables pour la simplicité. (N’oublions pas que le webinaire est commandité par une compagnie qui vend des produits et lingettes désinfectantes!)


Il y a eu beaucoup d’autres sujets d’abordés. Pour la qualité des sujets traités et pour sa forme conviviale, je vous recommande ce webinaire (diffusé en anglais seulement). N’hésitez-pas à le visionner et surtout, à communiquer l’importance de la désinfection autour de vous!

24 views0 comments
bottom of page