La valeur ajoutée des audits ATP

Dernièrement, j'ai eu la chance de suivre une formation de l’ISSA (Association internationale de l’industrie de l’entretien sanitaire) et d'obtenir mon certificat d'Auditrice Professionnelle Accréditée. Cette formation portait, entre autres, sur l'importance des contrôles de la qualité de l'entretien sanitaire, autrement dit comment contrôler et mesurer la qualité de la propreté.


Puisque l’entretien sanitaire change à vitesse grand V actuellement, il est très important de se doter d’outils qui vous permettrons de faire une bonne vérification. La crise sanitaire qui perdure a largement contribué à modifier les mentalités ainsi que les standards de propreté. Alors qu’auparavant la propreté visuelle était acceptable, aujourd’hui nous visons davantage une réelle propreté, jusque dans l’invisible. Maintenant, nous devons nettoyer pour la santé, rien de moins!


Dans cette optique, à travers tous les types d’audits parmi lesquels les responsables du programme de contrôle de la qualité de l'entretien sanitaire peuvent choisir, il devient de plus en plus important d'ajouter des audits ATP à votre programme de contrôle de la qualité.


Les trois principaux types d’audits facilement accessibles et réalisables sont l'inspection visuelle, les audits de fluorescence, les audits ATP. Ne voyez aucunement une compétition entre ces trois types d’audits, car ils se complètent à merveille et nous renseignent chacun à leur façon sur la qualité du travail effectué. Pour votre compréhension, voici une description détaillée de chacun de ces audits ainsi que leurs limites et leurs avantages.


1. L’inspection visuelle


Comme son nom l’indique, l'inspection visuelle fait appel à nos yeux pour apprécier et évaluer l’aspect de propreté d’une pièce, d’un objet, d’une surface et de détecter des non-conformités dans l'entretien sanitaire. Obtenir une bonne note (ou cote) à une inspection visuelle est la base de la propreté. Cependant, l’inspection visuelle est une introduction, elle est très subjective et se limite uniquement à ce qu'on peut voir et ne nous renseigne pas sur le niveau de contamination de la surface. Or, la base des contrôles en hygiène et salubrité c’est justement de savoir si une surface a été bien nettoyée!


La qualité de l’entretien sanitaire est un résultat instable qui peut grandement varier dans le temps, il importe donc d’en faire la vérification continuelle. Les inspections visuelles doivent être faits à une fréquence régulière tout au long de l’année.



Exemple d'un audit visuel :

Audit visuel
.pdf
PDF • 6.08MB

2. Les audits de fluorescence


Ces audits sont très intéressants parce qu’ils permettent aussi de départager les vrais prestataires de service[1] des amateurs. Tout d’abord, qu’est-ce qu’un audit de fluorescence? C’est une façon de vérifier si une surface a été nettoyée par l’application d’un produit marqueur fluorescent sur la surface. Ce marqueur est invisible à l'œil nu mais devient fluorescent sous une lampe UV. Les surfaces nettoyées quotidiennement sont enduites de ce produit AVANT le passage du prestataire. Une fois que ce dernier aura terminé sa tâche de nettoyage, nous retournons vérifier, armé de notre lampe UV, si la marque fluorescente est partie ou si elle est toujours présente sur la surface. Si elle est présente, en totalité ou en partie, le prestataire n’a pas nettoyé l’objet comme il se doit. Si elle est partie, le prestataire a bien nettoyé la surface. Le résultat est sans appel et rarement négociable. Bien que l’audit de fluorescence ne permette pas de savoir si la surface est contaminée ou non, il permet au moins de savoir si la surface a bel et bien été frottée. C’est tout indiqué pour les toilettes, les comptoirs, les éviers, les poignées de portes, etc.


Comment ce type audit permet-il de distinguer les vrais prestataires des amateurs? Prenons l’exemple d’un siège de toilette. Un vrai prestataire formera ses préposés à l’entretien ménager à nettoyer au quotidien tous les sièges des toilettes, QU’ILS SOIENT VISUELLEMENT PROPRES OU SALES. Comme les germes sont invisibles, un siège de toilette visuellement propre n’est pas nécessairement exempt de germes! Les amateurs, pour économiser temps et argent, vont plutôt encourager leur préposés à vérifier d’abord et à nettoyer uniquement les toilettes qui sont visuellement sales. À ce moment, ils endossent le titre de vérificateurs plutôt que celui de prestataires...Mais heureusement, tous n’agissent pas ainsi et si vous êtes prestataires et que vous lisez présentement cette chronique, vous ne faites certainement pas partie de ce groupe, n’est-ce pas?


Bien sûr, il y a une méthode à suivre pour faire des audits de fluorescence. Il nous fera plaisir de vous accompagner dans cette démarche pour que le résultat soit significatif et le plus représentatif de la réalité. L’essayer, c’est l’adopter!


Exemple d'un audit de fluorescence :

Audit-Fluo
.pdf
PDF • 1.92MB


3. Les audits ATP


Les audits ATP, c’est la marque supérieure de qualité! Ils mesurent la quantité de matière organique, de microbes, sur une surface à l’aide de l’Adénosine Triphosphate, une molécule présente dans tous les germes. Cette mesure est reconnue dans le milieu comme la quantité relative de germes en général. L’ATP est un moyen de contrôle très utilisé dans le domaine alimentaire.


Une surface peut être propre à l’inspection visuelle, l’audit de fluorescence démontre qu’elle a été nettoyée, mais seul un audit ATP peut confirmer que la technique de nettoyage utilisée par le prestataire permet DE RETIRER LES SOUILLURES INVISIBLES SUR LES SURFACES, et ce de manière efficace. C’est une preuve que votre prestataire nettoie pour la santé.


Quelle est la valeur ajoutée? Les avantages des lieux propres vont bien au-delà du sentiment de bien-être et de sécurité qu’ils procurent. La propreté d’un environnement agit directement sur votre santé et les effets sur l’absentéisme et la prévention des infections se retrouvent à ce niveau précis : là où nos yeux ne peuvent pas voir. En réalité, c’est la confirmation que les techniques d’entretien sanitaire utilisées retirent les souillures plutôt que de les déplacer, les réorganiser ou les éparpiller. Un audit ATP vous assure que la surface est propre dans l’invisible, que les germes n’ont plus de nourriture pour se multiplier!



Pour résumer, voici ce qu’il faut retenir à propos des trois niveaux d’audits:


  • Inspection visuelle pour mesurer la qualité de l’apparence de propreté.

  • Les audits en fluorescence pour avoir l’assurance d’un nettoyage systématique des surfaces.

  • Les audits ATP pour confirmer la qualité des techniques d’entretien sanitaire de votre prestataire.


À tort, les audits et les contrôles de qualité sont souvent perçus comme un outil d’évaluation du personnel, soulevant même chez certains la crainte de mesures disciplinaires. Alors qu’au contraire, lorsque la gestion de la qualité fait partie intégrante de la culture de votre établissement, les audits permettent l’amélioration continue et favorise l’implication de votre main-d’œuvre vers l’atteinte d’objectifs bien définis.


Lorsque vous effectuez des audits de façon régulière vous démontrez aussi l’importance accordée au rôle des équipes d’entretien ménager et cela représente une opportunité pour vous de souligner ou de reconnaître leurs efforts.


Osez hausser la barre un peu plus haute, pour votre santé et celles de vos employés et ajouter des audits ATP dans votre programme de contrôle de la qualité. Encore une fois, l'équipe d'auditeurs professionnels accrédités de ValkarTech peut vous accompagner.


Pour en savoir plus sur les services d'audit de Valkartech : https://www.valkartech.com/audit


[1] Prestataire de services est utilisé ici pour désigner soit la compagnie d’entretien sanitaire ou les employés de votre service d’entretien à l’interne.