top of page

Négligence des gestionnaires : l’entretien des tapis


Nettoyage d’un tapis par extraction

À travers nos différents mandats, nous remarquons une tendance répandue dans la gestion des contrats d’entretien ménager des immeubles de bureaux commerciaux : le nettoyage des tapis est souvent laissé à la discrétion des locataires ce qui représente plusieurs impacts sur les opérations.


La plupart du temps, le nettoyage des tapis n'est pas inclus dans les frais de services d'entretien ménager des locataires. Il s'agit d'une demande de nettoyage en extra qui est facturé en supplément. Cependant, cette approche peut avoir des conséquences négatives non seulement pour l’espace loué, mais aussi pour l’ensemble de l’immeuble.


Par insouciance ou par oubli, le nettoyage des tapis dans un espace locatif est souvent négligé par le locataire ce qui a des répercussions qui dépassent les limites physiques de cet espace spécifique. Il faut savoir que les tapis jouent un rôle clé dans la filtration de l'air en capturant la poussière, les allergènes et autres polluants. Lorsque les tapis ne sont pas régulièrement nettoyés, ils ne peuvent plus remplir efficacement cette fonction. En conséquence, ces contaminants s'accumulent jusqu'à ce qu'ils se dispersent dans l'air ambiant, affectant la qualité de l'air dans tout l'immeuble.


Impact sur la santé des occupants


Plusieurs études soulignent l'importance du nettoyage régulier des tapis pour améliorer la qualité de l'air ambiant et la santé des occupants d'un bâtiment. Par ailleurs, le Carpet and Rug Institute fournit diverses ressources et études qui examinent l'impact de l'entretien des tapis sur différents aspects tels que la qualité de l'air, la santé et la durabilité. Leur site Web offre un aperçu complet de ces recherches, y compris des études de cas et des analyses détaillées sur l'efficacité du nettoyage des tapis et d'autres matériaux de revêtement de sol sur l'environnement intérieur.


Une étude approfondie réalisée au Frank Porter Graham Child Development Center révèle l’impact positif considérable du nettoyage par extraction sur la qualité de l’air intérieur. Avant la mise en œuvre d’un programme de nettoyage rigoureux, la concentration moyenne de particules en suspension totales (TSP) dans le bâtiment était de 11 ug/m³. Suite à l’adoption d'un nettoyage approfondi annuellement, cette concentration a chuté à une moyenne de 5.7 ug/m³, soit une amélioration impressionnante de 52%. De plus, la concentration moyenne de composés organiques volatils totaux (TVOC) a été réduite de 49%, passant de 324 ug/m³ à 165.7 ug/m³. L’étude a également montré une réduction de 40% des bactéries aéroportées et de 61% des champignons aéroportés. Ces résultats remarquables mettent en évidence l’efficacité du nettoyage par extraction, non seulement pour maintenir les tapis en bon état, mais aussi pour assurer un environnement intérieur plus sain.


Donc, les tapis agissent comme des filtres à air pour minimiser la dispersion de poussière et d'allergènes dans l'air. S'ils ne sont pas nettoyés régulièrement, les contaminants qui y sont accumulés sont libérés dans l'air et peuvent se propager à d'autres parties de l'immeuble, affectant ainsi la qualité de l'air et la santé des occupants des autres espaces locatifs. Cette dégradation de la qualité de l'air peut entraîner une augmentation des symptômes d'allergie et de problèmes respiratoires chez les employés et les visiteurs, affectant directement la productivité et le confort au travail. Une étude de cas menée au Frank Porter Graham Child Development Center, affilié à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, a montré que le nettoyage assidu des tapis peut réduire les allergènes aéroportés de 40 à 80%. De plus, d'autres études en laboratoire avec des nettoyants avancés ont démontré que le nettoyage en profondeur des tapis, combiné à un système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) performant, peut réduire les allergènes jusqu'à 99%.


Impact sur le travail des préposés en entretien ménager


Dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre et de fort taux de roulement dans le secteur de l’entretien ménager, une maintenance inadéquate des tapis peut non seulement augmenter les coûts d’entretien général, mais aussi poser des défis supplémentaires au niveau de la prestation de services. Comme le manque d’entretien régulier des tapis entraîne une accumulation accrue de poussière, de saleté et d’allergènes, cela demande un nettoyage plus fréquent et plus intensif des autres surfaces et espaces du bâtiment.


Les équipes de nettoyage, déjà sous pression en raison de la charge de travail élevée et des ressources limitées, doivent déployer temps et efforts supplémentaires pour maintenir le niveau de propreté attendu. Si les bonnes techniques d'entretien des tapis ne sont pas inculquées dans les pratiques régulières ni enseignées aux équipes sur le terrain, le taux de roulement élevé affecte directement la qualité du nettoyage de l'ensemble de l'immeuble.


Impact sur le coût des opérations


Les coûts supplémentaires incluent évidemment les dépenses en achat de matériel et de produits de nettoyage supplémentaires, et potentiellement à l’embauche de plus de personnel pour gérer la charge de travail accrue. Sans oublier les frais importants pour l'installation de nouveaux tapis lorsqu'un entretien déficient mène à une usure prématurée. Ces coûts peuvent s’accumuler rapidement, affectant le budget global de gestion de l’immeuble.


Impact sur les systèmes de ventilation


Les particules et les polluants qui s'échappent des tapis non entretenus sont éventuellement absorbés par les systèmes de ventilation de l'immeuble. Cela peut causer une surcharge des filtres et réduire l'efficacité globale du système de ventilation. L'accumulation de poussière et de débris dans les filtres de ventilation nécessite un entretien et un remplacement plus fréquents, ce qui augmente les coûts d'entretien pour les gestionnaires de l'immeuble.



L'entretien des tapis: un bénéfice profitable pour tous


Les gestionnaires immobiliers soucieux de la qualité de l'air de leur bâtiment ont tout intérêt à se préoccuper de la qualité de l'entretien des tapis dans leurs installations. L'aspiration et le détachage régulier des tapis sont indispensables pour offrir des espaces sains et visuellement beaux. Pour ce qui est du nettoyage approfondi par extraction, la fréquence doit être planifiée en fonction de l'achalandage ou de la vocation d'un espace.


Qu'il soit inclus ou non dans les contrats avec le prestataire de services, le suivi rigoureux de l'entretien des tapis reste une responsabilité partagée entre les gestionnaires et les locataires.


La qualité de nettoyage des tapis dans les contrats d'entretien des immeubles n'est pas seulement bénéfique pour l'apparence visuel, mais c'est aussi une mesure essentielle pour protéger la qualité de l'air et la santé de tous les occupants de l'immeuble.


Cela permet d'augmenter la satisfaction des locataires en leur assurant un environnement de travail plus sain tout en minimisant l'usure des systèmes de ventilation et les coûts d'entretien globaux.


Compte tenu de ces informations sur l'importance du nettoyage des tapis pour la qualité de l'air, la santé des occupants et l'économie globale des coûts d'entretien, selon vous quelle pourrait être la meilleure approche pour les gestionnaires immobiliers et les locataires afin d'intégrer efficacement l'entretien des tapis dans les pratiques courantes de nettoyage des immeubles de bureaux commerciaux?

bottom of page